Sélectionner une page
Un été réussi !

Un été réussi !

Comme tout le monde le sait, cette année est très spéciale. Ce printemps, lorsqu’on a gentiment compris que les compétitions ne reprendraient pas avant quelques mois et que tous les objectifs de l’année tombaient les uns après les autres, j’ai décidé de prendre le bon côté des choses et de profiter du temps à disposition pour progresser. En effet, en temps normal, avec les nombreuses compétitions tous les week-ends, il est difficile d’avoir une continuité dans l’entraînement. C’était l’occasion rêvée pour passer un palier. Et bien sûr, tout en continuant le travail technique avec la carte.


Dans cette optique, j’ai décidé de partir faire un camp en altitude avec les copains de l’équipe suisse de CO à St.-Moritz. L’équipe nationale avait prévu d’organiser trois week-ends de CO dans la région. Pour le reste on s’organisait nous-même. Du coup quasi toute l’équipe était là-haut pour s’entraîner. On avait pris un petit appartement avec un petit groupe, en face de la piste d’athlétisme pour cinq semaines (juin-juillet). Ça faisait vraiment du bien de retrouver l’équipe et de pouvoir s’entraîner en groupe. On a assez vite trouvé notre routine avec deux séances d’intervalles par semaine, les entraînements de CO les week-ends et quelques beaux tours à vélo de route. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir pendant ces cinq semaines. J’aime particulièrement cette vie de sportif pro, de tout axer autours des entraînements, la récupération, la planification, les entraînements de groupe et l’ambiance avec l’équipe.

Petit résumé du camp à St.-Moritz

Afin de retrouver assez vite les routines de la compétition et la grosse concurrence qu’on a en Suisse, la fédération nationale a décidé d’organiser une série de courses attractives pour les athlètes avec des primes et un haut niveau. Cette compétition appelée « La Chasse Neutrass » avait lieu sur deux week-ends : un premier en basse Engadine avec une moyenne distance et deux sprints et un deuxième dans l’Oberland Bernois avec une longue distance et une dernière étape départ en chasse. La forme était plutôt bonne et j’ai pu enchaîner des bonnes performances techniques et physiques. Ce qui m’a permis de terminer à la 5ème place. Très encourageant pour la suite !

Je participais ensuite à l’une des seules courses de montagne de l’été qui avait encore lieu : Rougemont-Videmanette. Elle a donc attiré un gros plateau de coureurs élites, certainement une des courses les plus relevées en Suisse cette année. J’ai pu profiter d’une bonne forme après le camp en altitude et terminer à une belle 4ème place. Résultat très satisfaisant et très proche des meilleurs de la discipline.

Trois jours plus tard, j’avais prévu de participer à un 5000m à Lausanne. Le jour de la course je dois avouer que je regrettais un peu de m’être inscrit ! La piste n’étant pas vraiment ce que je préfère. Mais une fois sur place, j’ai pris beaucoup de plaisir. Les conditions étaient parfaites : bonne température, pas de vent et surtout un très gros plateau présent ce soir-là. Mon but était de passer enfin en dessous de 15min. Mais une fois parti, j’ai remarqué que la forme était très bonne. Je passais le premier kilomètre en 2’54 et tout en me sentant facile. J’ai donc gardé le rythme et j’ai même pu un peu accélérer sur la fin pour terminer en 14:30,41. Wow ! Incroyable ! Je ne me pensais pas capable de courir un tel temps ! J’obtiens même le meilleur chrono de toute l’équipe suisse et sauf erreur le meilleur chrono neuchâtelois de tous les temps!

Après cette petite période de compétitions, il était temps de retourner au travail pour préparer les compétitions nationales (et internationales) qui redémarrent fin août. J’ai donc participé à un camp d’entraînement avec l’équipe suisse dans la région de Gstaad. Une semaine dans des terrains alpin et préalpins. On a également lancer le projet WOC 2023. Un projet qui me tient à cœur puisque ces championnats du monde 2023 auront lieu en Suisse à Flims.

Après la sortie « team building » à la Via Ferrata des Diablerets